Balade Masca: route étriquée, avis moteur Corvette C7 24-12-2016

Balade en Corvette Stingray C7 Z51 vers Masca le 24/12/2016: 350km en mode targa! (sans toit)

 

Routes étriquées:

La C7 adore les petites routes de montagne mais il y a une limite, que j’ai atteinte ce matin: elle n’est pas à l’aise sur les routes très étriquées où 2 voitures se croisent à peine et où les épingles sont si serrées que les minibus doivent manœuvrer.

La largeur de l’auto et son gabarit général font qu’il vaut mieux éviter ce genre de routes. Par exemple, la Mazda MX-5 y est bien plus à l’aise (un vrai jouet!) et mon ex-Boxster n’y était guère plus adapté que la C7.

Mais sur les routes de montagne un peu plus larges, la Corvette se conduit avec aisance et se montre bien plus maniable que son allure extérieure ne le laisse supposer. De plus, la vision sur la route est excellente (capot en V, montant pare-brise fins, rétros bien placés)…sans parler du mode Targa qui permet d’apprécier les sommets sur les côtés sans être gêné par des montants de porte.

 

Ce moteur V8 de 6,2L est magique !

Il pousse entre 1.000 et 6.500 tr/mn, il chante sans être trop agressif pour les oreilles, il sait aussi se montrer silencieux, il a un couple monstre et fait preuve d’une sacrée allonge!!!

Par ex., en 4e à 1.200 tr/mn, aucun mal pour déclencher une dérive de l’arrière en sortie de courbe! Smile

Sur routes sinueuses « normales », la 4e fait tout, la 3e c’est l’attaque et la 2 le mode « téléportage sur Mars »! Wink Sur ce cas extrême (Masca), il faut utiliser la 1ère ou la 2 dans certaines épingles et on ne passe qu’à peine la 3.

En prime, le V8 est relativement sobre si on utilise le couple sans trop accélérer: 13L/100 ce matin et pourtant 90% de montagne.

Quand je ne peux pas doubler sur des portions urbaines, je mets le plus long rapport possible et roule sur un filet de gaz entre 800 et 1.500 tr/mn…

Lorsque je veux m’amuser ou doubler un flot de véhicules, je rentre un à 3 rapports et plein gaz entre 3 et 6.000 tr/mn (voire plus), ça pousse très fort.

Et tout ça sans turbo…

Je suis vraiment heureux d’avoir eu le « courage » de replonger pour une voiture puissante et surtout d’avoir goûté à ce fabuleux V8!

C7 Masca 24-12-2016

Lisez l’article suivant ici: « Les 15 défauts de ma Corvette C7 Z51« .

— Article #C12# —

1 commentaire sur “Balade Masca: route étriquée, avis moteur Corvette C7 24-12-2016

Laisser un commentaire et/ou s'abonner (tutoiement recommandé)