Heureux en Mazda MX-5 alors qu’elle remplace une Porsche

Pourquoi suis-je si heureux au volant de ma MX-5 ND 2 litres Sport, alors qu’elle remplace pourtant ma Porsche Boxster 981 GTS?! :P

J’ai inventé un petit système de notation du plaisir ressenti à l’usage et voici mes notes au 28/11/2016.

 

Boxster 981.1 GTS 330ch PDK (6 cylindres à plat atmo)

+ 100 points de plaisir en pilotage! => c’est bien!

Mais à cela, il faut retrancher:
– 20 points pour le stress dû aux risques de problèmes avec la police des routes: radars, amendes, retraits de point, prison voire confiscation de la voiture!

– 10 points pour le stress quand on la gare: coups de portière, vandalisme, jalousie…

– 5 points pour le stress occasionné par la « lutte » avec les cyclistes en montagne, les autres véhicules, les piétons…

– 5 points pour le sentiment de polluer la planète avec un caprice pas très utile (18L/100 pour moi en moyenne).

– 5 points pour l’image de Porsche: « sale riche »! 🙁

Au total: 100 – 20 – 10 – 5 – 5 – 5 = 55 points de plaisir sur 100 possibles avec la Porsche.

 

Mazda MX-5 ND 2.0 Sport 160ch boite méca (4 cylindres en ligne)

+ 80 points de plaisir en pilotage! C’est moins que le Boxster GTS, mais cela reste élevé. Il manque évidemment la vigueur du moteur et l’efficacité à très haute vitesse, mais c’est en partie compensé par des sensations plus fortes sur la Mazda à basse vitesse et le plaisir de la facilité, de la simplicité.

A cela, il faut retrancher:
– 4 points de stress police.

– 1 point quand on se gare.

– 0 point de stress cyclistes et autres usagers.

– 0 point pour la pollution exagérée (je suis à 6-7 L/100 de moyenne).

– 0 point pour l’image.

Au total: 80 – 4 – 1 = 75 points de plaisir avec la Mazda sur 100 possibles, par rapport aux 55 points avec la Porsche!

 

Bien entendu, chacun attribue sa propre quantité de point positifs ou négatifs, mais pour moi, à ce jour [28/11/2016 date de première rédaction sur des forums et encore au 24/9/2017, date de publication sur ce blog], c’est ainsi que je le ressens. Comme déjà dit, j’étais incapable de rouler tranquillement avec cette Porsche, donc les points négatifs étaient bien présents.

Il y a encore 2 ans, je parvenais à pratiquement oublier les points négatifs quand j’étais au volant de mon Boxster, puis peu à peu, ils se sont rappelés à ma mémoire (problèmes avec la Guardia Civil aidant) et ont commencé à me déranger de plus en plus. Jusqu’à me pousser à vendre ma Porsche, aidé par de nombreuses autres raisons telles que la politique Porsche (turbo partout, flat 4 sur 718), le prix d’achat (105.000 euros pour un 718 optionné normalement), la politique d’options, la consommation, etc.

Quoi qu’il en soit, je suis tout de même très heureux d’avoir eu 2 Porsche durant 4 ans (08/2012 => 09/2016). C’est une expérience à vivre, pour un passionné de sportives.

 

Photo MX-5

photo boxster taganana 2

 

Lisez l’article suivant: « Bilan 1 an et 12.000 km en Mazda MX-5 ND 2L« .
ou la notation de la Corvette: « Ma notation du plaisir en Corvette C7 vs Porsche 981 GTS vs Mazda MX-5« .

— Article #M18# —

Laisser un commentaire et/ou s'abonner (tutoiement recommandé)