Voyage sur l’île de La Gomera en Mazda MX-5 ND 21-09-2016

Le 21 Septembre 2016, une amie et moi sommes allé en voyage sur l’île de La Gomera avec ma Mazda MX-5 ND 2L toute neuve. C’était une bonne excuse pour passer toute la journée au volant de la Miata. 🙂

La Gomera est une petite île des Canaries, voisine de Tenerife, à une heure de ferry. Il y a en général peu de trafic routier, les routes sont en excellent état presque partout, les paysages sont merveilleux, il y a de nombreuses plages, criques, ravins, sommets, restaurants… autant de raisons d’y aller faire un tour!

J’ai roulé très tranquillement toute la journée, pour permettre à ma passagère de profiter des paysages. Nous nous sommes arrêtés maintes fois pour admirer le panorama, prendre des photos, aller manger, visiter des villages pittoresques, etc. La grande douceur et le silence de la MX à bas régimes se prêtent à merveille à ce petit jeu.

A la mi-journée, nous avons choisi un petit restaurant canarien en bord de mer sur la côte Sud.
Viande de chèvre en sauce et pommes de terre « arrugadas » (ridées, cuites dans l’eau de mer ou salée). Tout ça pour 10 euros par personne.
L’île est si tranquille qu’on pourrait laisser la voiture garée et non verrouillée sans soucis!

Nous avons repris le ferry de 18h et sommes arrivés le sourire aux lèvres à la maison vers 19h30.

Au total, environ 150 km sur l’île.
La MX-5 ND 2.0L (toujours en rodage à moins de 3.000 – 3.500 tr/mn) nous a enchantés durant ce petit voyage touristique. Seuls petits griefs: le coffre réduit et l’absence de boite à gants devant le passager. Mais sinon, l’extrême douceur de son moteur, son silence aux bas régimes, ses Recaro confortables et « médicalement parfaits » pour des heures de voyage (et nous sommes assez agiles pour nous en extraire lors de chaque arrêt), sa légèreté, le dynamisme de son châssis, sa faible consommation (6,5L/100 affichés sur l’écran), le charme de rouler sans toit, la bonne vision offerte par le pare-brise (montants pas trop épais), ses freins puissants et dosables… tout concours à faire de notre voyage une vraie journée plaisir!

Roulant en général sur un filet de gaz à bas régime, j’ai tout de même eu quelques dépassements énergiques à faire, par exemple un bus entre 2 virages rapprochés ici ou un groupe de 4×4 pleins de touristes par là… La voiture – si légère et petite – permet de se transformer en un clin d’œil en mister Hyde et dans ce cas, le châssis et les freins sont là pour assurer!

Nous avons vécu une journée de rêve à son volant dont le plaisir provenait à – je dirais – 50% de La Gomera et 50% de la Miata! 🙂

Cela m’a tellement plu que j’y suis retourné seul à peine 8 jours plus tard, le 29/9/2016, avec déjà 2.650 km au compteur (en 13 jours!). J’ai fait du 15L/100km sur certaines montées (comme celle où j’ai passé une Audi TT) mais elle consomme tellement peu dans les autres situations (filet de gaz, descente, etc.) que ma moyenne du jour est de 7.2 l/100 à l’ordinateur. J’ai ajouté les meilleurs clichés de mon 2e voyage sur la galerie photos, pour compléter.

 

Passons maintenant aux photos et aux vidéos…

La galerie de 27 photos mixant les 2 voyages (21 et 29/9/2016):

MX5 La Gomera 21-09-2016

 

Voici une mini vidéo de 1’20 » qui montre un extrait de route merveilleux, mais aussi palmiers, montagnes, etc:

 

Voici une 2e vidéo de 9’40 », prise en roulant seul le 29/9/2016 à La Gomera. Il s’agit de la montée San Sebastian -> Pereza par la route TF713, en mode semi-sportif (2.500 km au compteur).

– Mettez le SON et en plein écran car c’est du HD720!
– Pour les impatients, ne loupez pas le dépassement énergique vers 8’50 et dans une moindre mesure, celui de 6’00.
– Il y a 1mn de photos au début de la vidéo.
– Le SON est naturel, décapoté, avec la GoPro fixée à l’intérieur du pare-brise.
– Il y avait un peu de Calima (sable en suspension provenant du Sahara) donc les sommets sont un peu laiteux… Ce n’est pas la faute de la GoPro!
– N’oubliez pas que je suis en rodage, sur la fin, mais en rodage quand même…
– J’ai choisi de vous montrer l’intégralité d’une portion (8mn), afin que vous puissiez voir le paysage et le peu de voitures. Nous avions encore moins de trafic la semaine passée…

 

 

Voici enfin une 3e vidéo de 11’18 » (du 29/9/2016) qui montre l’île avec des extraits de routes:

 

Pour ceux qui veulent étudier le tracé et/ou l’île, voici un lien vers notre itinéraire sur Google Maps: ici. Nous avons démarré de San Sébastian et vers le Nord (boucle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre).

J’espère que vous avez apprécié de voyager avec nous… 🙂

 

Lire l’article suivant: « Ressenti Porsche Boxster 981 GTS après 2.200 km en MX-5« .

— Article #M4# —

2 commentaires sur “Voyage sur l’île de La Gomera en Mazda MX-5 ND 21-09-2016

  1. Bonjour,
    C’est magnifique.
    J’ai l’impression qu’elle ne prend pas de roulis ou est-ce un effet ?
    J’aime bien le petit coup de gaz au rétrogradage comme à moto !

Laisser un commentaire et/ou s'abonner (tutoiement recommandé)